Jean-François Champollion

Source: Wikipedia

Arrengement: F00L

Jean-François Champollion dit Champollion le Jeune, né le 23/12/1790 à Figeac (Lot) et mort le 04/03/1832 à Paris, est un égyptologue français.

Premier à déchiffrer les hiéroglyphes, Champollion est considéré comme le père de l'égyptologie. Il disait de lui-même : « Je suis tout à l'Égypte, elle est tout pour moi ».

À partir de 1821, il déchiffre les premiers cartouches royaux, dont celui de Ptolémée V sur la pierre de Rosette, puis celui de Cléopâtre sur la base d'un obélisque et sur un papyrus bilingue. Un ami, l'architecte Jean-Nicolas Huyot, lui ayant envoyé des reproductions de détails issus des temples d'Abou Simbel qui venaient d'être découverts, Champollion y repère dans un cartouche le signe solaire de Râ (Rê), un autre signe qu'il savait être M et deux S : RâMSS, donc Ramsès, ce qui en même temps signifie « Rê l’a mis au monde ». Idem pour ThôtMS, Thoutmôsis : le 14/09/1822, il peut donc aussis lire les noms égyptiens, s'exclamer "je tiens mon affaire" puis, selon la legende familiale, tomber dans un coma quelques jours. Ce déchiffrement signe l'acte de naissance d'une nouvelle science : l'égyptologie. 

Le 27/09/1822, il écrit la lettre à M. Dacier relative à l'alphabet des hiéroglyphes phonétiques dans laquelle il fait part de sa découverte d'un système de déchiffrement des hiéroglyphes :

"C'est un système complexe, une écriture tout à la fois figurative, symbolique et phonétique, dans un même texte, une même phrase, je dirais presque dans un même mot"

En 1824, Champollion publie enfin son Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens et ouvrir les portes de l'égyptologie scientifique. Ses découvertes suscitent cependant controverses et critiques de la part de ses contemporains, notamment de son ancien maître Silvestre de Sacy, pour qui les Hieroglyphica d'Horapollon étaient la bible en la matière et qui le décourage en communiquant des informations à son collègue concurrent Thomas Young. Il obtient aussi de nombreux soutiens, comme Wilhelm von Humboldt ou des proches du roi de France (duc de Blacas, vicomte de La Rochefoucauld). 

Champollion est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1825.

En 1824, recommandé, sur l'itervention de son frére Jacques-Joseph, par le prince d'Orléans, il passe plusieurs mois à Turin, où le roi d'Italie vient d'acquérir la collection égyptienne de l'aventurier Bernadino Deovetti, ex-consul de France à Alexandrie ; il est chargé d'en établir le catalogue

Le 01/03/1824, sa fille Zoraïde nait à Grenoble de son union avec Rosine Blanc.

Il est nommé en 1826 conservateur cargé des collections égyptiennes au Musée du Louvre. Il convainc le roi Charles X d'acheter la collection d'Henry Salt, consul britannique en Égypte.

De 1828 à 1829, il réalise enfin son rêve : il part pour une mission scientifique en Égypte, avec son collaborateur et ami Ippolito Rosellini, et y recueille de nombreux données et objets pour vérifier que son système hiéroglyphique fonctionne bien. Il étudie l'obélisque de Louxor et recommande avec succès d'échanger ce dernier avec celui d'Alexandrie, offert à la France en 1828

Il donne une leçon inaugurale au Collège de France en 1831. Cependant, il meurt à Paris le 4/03/1832, à l'âge de 41 ans. La cause exacte de sa mort n'est pas connue (diabète, parasitose contractée en Égypte, choléra ?), son frère ayant refusé l'autopsie. Il est enterré selon sa volonté auprès de son ami Joseph Fourier au cimetière du Père-Lachaise(18e division), à Paris. Le 11/03/1832 par délibération du conseil municipal de la ville de Figeac est élevé un monument à la mémoire de Jean-François Champollion. Le 24/04/1832, une loi ordonne d'acquérir au nom de l'État et dans l'intérêt des sciences les manuscrits, les dessin et les livres de Jean-François Champollion.

                      Jean-François Champollion
Égyptologue
 
Surnom Champollion le Jeune ou l'Égyptien
Pays de naissance France
Naissance 23/12/1790
Figeac (Lot)
Décès 4/03/1832 (à 41 ans)
Paris
Nationalité Française
Enfant(s) Zoraïde Chéronnet-Champollion
Famille Jacques-Joseph Champollion (frère aîné).
Découvertes principales Déchiffreur des hiéroglyphes
Autres activités Professeur-adjoint d'histoire à l'univesité de Grenoble
Conservateur du musée égyptien du Louvre